HABITATION BC A BIOUL (ANHEE)

Du contemporain dans un lotissement:


Situé dans un lotissement classique, le défit de ce projet était de proposer un projet contemporain, cohérent et intégré, tout en respectant les prescriptions ficelées.


L'implantation du bâtiment étant fortement cadenassée par les prescriptions urbanistiques, l'architecte propose une implantation "naturelle", c'est à dire qui respecte le terrain et préserve son relief naturel. Ce qui comporte l'avantage de faire de sérieuses économies au niveau du budget global. Le terrain n'étant pas forcément bien orienté à la base, tout le défit fut de créer des "percées" dans l'enveloppe pour faire en sorte que l'ensemble de l'habitation bénéficie d'une luminosité agréable, en gérant l'apport solaire et en préservant l'intimité vis à vis de l'espace "rue".


* Enveloppe:
Dès l'esquisse, le projet est travaillé de manière compacte. L'enveloppe crée un jeu de pleins et de vides qui "habillent" les espaces de vie. C'est ainsi que le volume global se veut très sobre et évidés aux endroits stratégiques. Par souci d'intimité, un paradoxe se crée donc naturellement entre la façade avant, plutôt fermée, et la façade arrière très ouverte au niveau du séjour et des chambres. Un jeu de deux teintes de crépi hiérarchise les volumes extérieurs et facilite la lecture urbanistique. La toiture, quant à elle, accentue l'esprit cubique et contemporain du projet.


La baie carrée, en façade avant, surnommée "l'œil" par les propriétaires, crée un appel au niveau de la circulation et permet surtout de diffuser la lumière du soleil couchant pour tous les niveaux, via la cage d'escalier, mais conserve l'intimité, si importante au niveau des propriétaires. 


A l'intérieur, le plan aéré permet une fluidité naturelle des circulations. Après avoir franchis un sas d'entrée, les occupants pénètre directement dans le séjour équipé de larges baies sur le jardin. Un fenêtre en bandeau orienté "à rue", permet au soleil couchant de pénétré dans le séjour, alors que l'intimité des occupants est conservé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


* Intérieur scandinave:


Le choix d'un revêtement de sol en résine époxy blanche accentue l'impression de pureté, renforce le look scandinave du projet et offre aux occupants un confort accentué par le chauffage sol. L'ambiance est lumineuse grâce aux larges baies qui permettent à la lumière du jour de s'engouffrer abondamment. Des touches de couleurs étudiées judicieusement harmonisent l'ensemble de l'habitation. Un magnifique escalier recouvert de résine tranche dans ses teintes pour accentuer la direction des circulations.


*Au niveau des choix énergétiques:


Le volume global compact, les percements étudiés et le chauffage central de type pompe à chaleur air/eau avec chauffage par le sol permettent, en plus de libérer les espaces intérieurs de toutes techniques, de proposer un bâtiment énergiquement intéressant. L'apport du soleil offre clairement un chauffage naturel par ses percements étudiés. Pour l'étage, la technique est prévue pour le placement de ventilo-convecteurs reliés à la pompe à chaleur mais actuellement les propriétaires n'en voient pas l'utilité. Pour la ventilation, hormis les pièces humides, la ventilation est naturelle par un système d'invisivents dans les châssis

Ce projet a été sélectionné par l'émission "Une Brique dans le ventre" du 26 novembre 2016

Pour découvrir la maison et le replay de l'émission, cliquez sur le lien:

BUREAU D'ARCHITECTURE BARTHOLOME Catherine

Rue d'Arbre 3/1 | (Place Vaxelaire) | à 5537 BIOUL | 0476/84.10.85 | 071/30 91 81 | info@bartholome-architecte.be

© 2020 Bureau d'Architecture BARTHOLOME Catherine